Le conflit en mouvement
  •  
EAN13
9782012352216
ISBN
978-2-01-235221-6
Éditeur
Hachette Littérature
Date de publication
Collection
SCIENCES HUMAIN
Nombre de pages
144
Dimensions
17 x 12 x 0 cm
Poids
144 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Offres

Un essai sur les métamorphoses du conflit social et son évolution depuis le XIXe siècle : comment l'exploitation économique laisse place à la gestion de l'entreprise, les revendications de pouvoir à la question politique de la citoyenneté. Le point sur les lieux du conflit (l'usine relayée par l'« étatisation du conflit salarial ») et sur les mobilisations liées à ce dernier (de la « mobilisation générale » aux conflits de règles). Une analyse des assises du conflit (les classes moyennes ont remplacé les ouvriers), de sa socialisation (des solidarités de base à l'État-providence) et de ses enjeux (la « privatisation des mouvements sociaux » succède à la révolte du travail). Une réflexion sur la nature du conflit les « communautés de luttes » tendent à remplacer les conflits de classes ; et sur la théorie du conflit : la notion de citoyenneté politique tend à accompagner la régulation du système. Guy GROUX est sociologue et directeur de recherches au CNRS. Il a publié, avec Catherine Lévy, La Possession ouvrière (Éditions de l'Atelier, 1993) et avec Guillaume La Chaise (pseudonyme collectif), Crise de l'emploi et fractures politiques (Presses de Sciences Po, 1995).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Guy Groux
Plus d'informations sur Michel Wieviorka