Les voitures françaises des Trente Glorieuses
EAN13
9782726896884
ISBN
978-2-7268-9688-4
Éditeur
Éditions Techniques pour l'Automobile et l'Industrie – ETAI
Date de publication
Nombre de pages
224
Dimensions
29 x 24 x 0 cm
Poids
1412 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les voitures françaises des Trente Glorieuses

Éditions Techniques pour l'Automobile et l'Industrie – ETAI

Offres

Après 1945, la France dévastée par la guerre va connaître une période de prospérité continue durant près de trente ans, interrompue seulement par la crise pétrolière de 1973. L'automobile, jusqu'alors objet de luxe, conquiert rapidement les foyers les plus modestes. Les Renault 4 CV et les Citroën 2 CV sont omniprésentes sur les nationales des années 1950, tandis que se meurent les dernières marques de prestige, Delahaye et autres Bugatti. Indissociable des loisirs, l'automobile s'impose bientôt comme l'outil de mobilité indispensable pour se rendre à son travail, créant de nouvelles habitudes de vie. À l'aube des années 1960, c'est l'émergence des banlieues résidentielles et des premières autoroutes. La voiture devient objet de plaisir, elle est maintenant directement liée au statut social de son propriétaire : l'homme d'affaires roule en DS, le jeune cadre dynamique en Alpine ou en Matra, le père de famille soucieux de discrétion en Simca 1500, et l'élégante en Caravelle... Les premières citadines apparaissent, à l'instar de la Renault 5 ou de la Peugeot 104. Nous sommes alors au début des années 1970 et l'automobile fait encore rêver. Les embouteillages, la pollution, les limitations de vitesse sont autant de problèmes inconnus, plus pour longtemps hélas. Un certain âge d'or révolu qui suscite aujourd'hui une nostalgie croissante. Souvenez-vous, c'était il n'y a pas si longtemps... Vous étiez sur la banquette arrière, dans la voiture de vos parents...
S'identifier pour envoyer des commentaires.